Femibion / Les dossiers / Après l'accouchement / Sortie de maternité : les questions que vous n'osez pas poser…
Après l'accouchement

Sortie de maternité : les questions que vous n'osez pas poser…

Après l’accouchement, vous êtes restée quelques jours à la maternité, pour vous remettre… et faire  connaissance avec votre bébé. Soignants, médecins, famille et amis ont défilé dans votre chambre.  Si vous n’avez pas pu poser toutes vos questions sur ce que vit votre corps aux professionnels de santé, voici certaines réponses.

  • Qu’est-ce qui se passe dans mon ventre ? L’utérus va rapidement commencer à reprendre sa taille habituelle (c’est l’«involution») en se contractant régulièrement. Les «tranchées» un peu douloureuses durent 4-5 jours. Les tétées du bébé accélèrent ce processus de retour à la normale, qui durera environ 5 semaines.
  • Et mes seins ? La montée de lait a lieu 2 à 3 jours après l’accouchement. Ils augmentent de volume, parfois de manière spectaculaire, mais cela se normalise ensuite. S’ils sont tendus (ou « engorgés »), massez-les doucement sous la douche avec des mouvements circulaires. Lorsque le bébé commencera à téter, vos seins vont s’assouplir. Si vous avez choisi de ne pas allaiter, il vous sera prescrit un médicament qui stoppera la montée de lait en quelques jours.
  • Et ma vulve ? Si l’on vous a fait une épisiotomie (petite incision pour aider au passage de bébé), celle-ci fera un peu mal pendant environ 10 jours*. Vous aurez quelques points de suture avec du fil résorbable qui disparaîtront tout seuls en 3 semaines*. N’hésitez pas à consulter votre médecin si les douleurs durent plus longtemps.
  • Combien de temps vais-je saigner ? Il est normal d’avoir des saignements abondants (lochies) pendant 10 jours*, puis de moins en moins pendant 1 mois ½ (avec souvent un petit sursaut de quantité à 2 semaines). Prévoyez pour votre retour à la maison des garnitures « spéciales maternité » et des slips jetables.
  • Pourquoi je ne vais pas aux toilettes ? Après l’accouchement, le transit peut être ralenti et il est habituel d’être constipée au moins 3 jours*. Buvez beaucoup, cela vous permettra d’éviter l’apparition de désagréables hémorroïdes.
  • Mais je fais tout le temps pipi et je transpire ! Après l’accouchement, on « dégonfle » de toute l’eau accumulée dans l’organisme. Vous urinez plus, vous transpirez…C’est normal, et ne vous privez pas de boire ! Prévoyez plusieurs vêtements de nuit de rechange pendant une semaine.
  • J’ai eu une césarienne. Qu’est-ce que je peux sentir dans les jours qui suivent ? Vous avez eu une incision profonde au-dessus du pubis, encore toute « fraîche ». Vous aurez mal au bas-ventre en particulier au lever et quand vous vous « dépliez » : des antidouleurs indiqués par le médecin vous aideront. Quand vous êtes debout, soutenez votre cicatrice en posant à plat votre main sur votre bas-ventre. Il est possible que vous ressentiez des douleurs à l'épaule, dues à la formation d’une poche d’air dans l’abdomen, bénigne et transitoire. Votre montée de lait peut avoir lieu plus tôt et vos saignements être plus abondants que chez une femme ayant accouché par les « voies naturelles ». Si vous allaitez, vous sentirez plus fort les contractions de votre utérus.
  • Pourquoi je ne suis pas folle de joie ? Le stress émotionnel, la fatigue de l’accouchement et le bouleversement hormonal (notamment, la chute du taux de progestérone) occasionnent chez beaucoup de femmes une petite déprime ou « baby-blues » transitoire d’une dizaine de jours. Reposez-vous et ne vous culpabilisez pas, cela passera.

* En moyenne, ces délais sont théoriques. Demandez l’avis de votre médecin.