Alimentation et grossesse : à privilégier, à éviter

Vous êtes enceinte ? Optez pour une alimentation variée, équilibrée et riche en nutriments : c’est important pour votre forme et la croissance de votre bébé. Si certains aliments sont particulièrement indiqués dans votre état, d’autres devraient être modérés ou évités par précaution.

En attendant bébé, privilégiez dans vos menus :
• Les féculents, légumineuses et produits céréaliers (pommes de terre, pâtes, semoule, riz, lentilles, pois chiches…): Ils contiennent des glucides complexes –ou « sucres lents » – qui vous procurent de l’énergie tout au long de la journée et évitent les fringales typiques de la grossesse.
Idée nutrition : Les pâtes et céréales complètes sont riches en vitamines et minéraux, mais aussi en fibres qui aident à réguler le transit intestinal.

• Le lait et les produits laitiers : Consommez-en 3 portions par jour, notamment au 2ème trimestre, pour préserver vos os et aider votre bébé à construire son squelette. Une portion correspond à 1 verre de lait, 1 yaourt nature ou 20g de fromage à pâte pressée cuite.
Idée nutrition : Vous n’aimez pas le lait ? Pensez aux eaux minérales riches en calcium.

• Le poisson : Frais, surgelé ou en conserve, mangez du poisson deux fois par semaine, dont au moins un poisson gras (saumon, sardine…), en variant les espèces. Vous ferez ainsi le plein de protéines, de vitamine D et d’Oméga 3. Les crustacés bien cuits et les poissons de mer sont également riches en iode, un oligo-élément essentiel pour le développement de la thyroïde du bébé.
Idée nutrition : Salez vos plats avec du sel iodé.
 
• Les aliments riches en fer (viande rouge, légumes secs) : Ils vous permettent de combler les besoins accrus en fer pendant la grossesse.
Idée nutrition : Pour améliorer l’absorption du fer grâce à la vitamine C, pensez à manger un agrume avec vos repas (citron dans la vinaigrette, orange en dessert…).
Plus d’informations sur :
- les vitamines et minéraux importants lors de la grossesse
- l’importance d’une supplémentation en acide folique

Modérez : le thé, le café et les boissons caféinées (pas plus de 3 tasses de café par jour).
Bannissez : l’alcool, quel qu’il soit (vin, bière ou alcool fort) !

Source
INPES : La santé vient en mangeant et en bougeant : le guide nutrition pendant et après la grossesse (PNNS), sept. 2007.