Alimentation et allaitement : vrai ou faux ?

Pendant l'allaitement, on entend toutes sortes de choses sur ce qu’on peut ou doit manger et boire… Que croire ? Nous sommes là pour vous aider à démêler le vrai du faux de l'alimentation pendant l'allaitement.

On ne doit pas manger des aliments épicés ou au goût fort comme les asperges, le chou, l’ail…

FAUX. Ils donnent une saveur particulière à votre lait, mais rien ne dit que votre bébé ne l’appréciera pas. Cela peut même l’aider à être plus ouvert aux nouveautés gustatives lorsqu’il sera plus grand ! Bien sûr, si votre bébé fait systématiquement la grimace quand vous les mangez, il vaut mieux les éviter.

Il faut boire du lait pour produire plus de lait.

FAUX. Pendant l’allaitement, il est bon de boire de l’eau en fonction de votre soif et de veiller à vos apports en calcium. Ce sel minéral peut effectivement provenir du lait, mais aussi du fromage, des yaourts, de l’eau minérale… Le lait ne fait pas produire plus de lait et il n’est pas indispensable à votre alimentation si vous ne l’aimez pas ou ne le supportez pas bien.

Le café que je bois peut passer dans le lait et empêcher mon bébé de dormir.

VRAI… si vous en buvez beaucoup ! Lorsqu’on prend un café ou un cola, un peu de caféine (mais aussi de théine, si l’on boit du thé noir) passe dans le lait maternel. Jusqu’ à deux tasses de café par jour, cela ne pose généralement pas de problème. Si toutefois votre bébé semble gêné (petits pleurs, agitation, difficultés à l’endormissement), diminuez votre consommation, voire même arrêtez-la.

Il paraît que certaines herbes aromatiques freinent la production de lait.

VRAI. Le persil, la sauge et la menthe consommées en très grandes quantités ou très régulièrement peuvent gêner la production de lait. Mais quelques brins dans une salade, une soupe ou une infusion n’auront aucun effet sur votre allaitement.

Il vaut mieux éviter de consommer des cacahuètes pendant l'allaitement.

VRAI. Les allergies aux arachides sont de plus en plus fréquentes ; on sait aujourd’hui qu’un enfant peut être sensibilisé dès la grossesse et pendant l’allaitement par des allergènes de la maman. Si vous vous savez allergique, parlez-en à votre médecin qui vous indiquera les précautions à prendre.

Boire une bière facilite la production de lait.

VRAI et FAUX. Une substance contenue dans l’orge de la bière pourrait aider à la production de lait. Pour éviter tout passage d’alcool dans le lait de bébé, il est plus sage de boire de la bière sans alcool.

Pendant l’allaitement, je ne dois pas prendre n’importe quel complément alimentaire.

VRAI. Si vous souhaitez retrouver plus vite votre vitalité ou vous assurer d’apporter à votre bébé tous les nutriments dont il a besoin, vous pouvez avoir recours à un complément alimentaire. Mieux vaut opter pour une formulation adaptée : certains compléments alimentaires peuvent contenir des substances ou des dosages déconseillés pendant l’allaitement. Demandez conseil à votre pharmacien au préalable.

En cas de doutes, n'hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Sources
Les feuillets de La Leche League France. http://www.lllfrance.org/
Humphrey S. : Sage Advice on Herbs and Breastfeeding. LEAVEN, Vol. 34 No. 3, June-July 1998, pp. 43-47
Société française de pédiatrie/Ministère de la santé,  Allaitement maternel : les bénéfices pour la santé de l’enfant et de sa mère. Synthèse PNNS Fév. 2006
Koletzko B, Lehner F. : Beer and breastfeeding. Adv Exp  Med Biol. 2000; 478:23-8.
DesRoches A, Infante-Rivard C, Paradis L, Paradis J, Haddad E:  Peanut Allergy: Is Maternal Transmission of Antigens During Pregnancy and Breastfeeding a Risk Factor? J Investig Allergol Clin Immunol 2010; Vol. 20(4): 289-294