Astuces anti-fatigue pendant la grossesse

Qu’il s’agisse des irrésistibles « envies de dormir » dues aux bouleversements hormonaux des premières semaines ou de la lassitude que le poids du bébé engendre durant le dernier mois, la grossesse s’accompagne fréquemment de fatigue. 5 astuces pour la gérer au mieux :

Astuce n° 1 : Ne luttez pas contre la fatigue

La fatigue de la grossesse est physiologique et la grossesse est temporaire: faites-vous une raison et ‘lâchez prise’. Ecoutez les besoins de votre corps : si vous êtes fatiguée, ralentissez ou reposez-vous et si vous avez sommeil, dormez. Vous crisper à essayer de tout contrôler, de maîtriser votre corps et d’agir comme si vous n’étiez pas enceinte ne va que vous fatiguer davantage.

Astuce n° 2 : Récupérez par le sommeil et le repos

  • Couchez-vous plus tôt et faites de petites siestes dans la journée,
  • Arrangez votre lit pour bien dormir (oreiller supplémentaire, traversin le long du corps…),
  • En position assise, allongez vos jambes un peu surélevées,
  • Chaque jour, prenez le temps de vous détendre avec des activités calmes et plaisantes.

Astuce n° 3 : Ménagez vos efforts

  • Si possible, négociez des aménagements professionnels : horaires assouplis, déplacements limités, sieste pendant la pause déjeuner…,
  • Pour les tâches domestiques, faites-vous aider (par le futur papa, les aînés ou belle-maman). Pensez également à l’aide ménagère, aux courses par Internet, à la livraison à domicile.

Astuce n°4 : Activez-vous à bon escient

  • La sédentarité augmente la fatigue. En l’absence de contre-indication, maintenez une activité physique adaptée (aquagym, natation, marche, gym douce, yoga…),
  • Promenez-vous en plein air dès que vous le pouvez,
  • Si l’on vous cède la place dans le bus ou si l’on vous invite à ‘doubler’ une file d’attente, ne refusez pas : les piétinements sont inutiles pour garder la forme.

Astuce n°5 : Energisez votre corps comme il en a besoin

  • Adoptez une alimentation équilibrée avec des légumes, des fruits, céréales complètes, des viandes maigres et des produits laitiers. Manger trop, trop peu ou mal (avec excès de sucreries, par exemple) augmente la fatigue,
  • Buvez pour faciliter le travail des reins et éviter la déshydratation qui favorise les « coups de pompe »,
  • La prise d’un complément alimentaire avec des vitamines, minéraux et nutriments essentiels adaptés à la grossesse peut vous aider à éviter d’éventuelles carences. Demandez conseil à votre pharmacien.

Vous avez déjà un ou plusieurs enfants…

Faites-leur comprendre gentiment que vous avez besoin de calme ; s’ils sont assez grands, prenez-les à contribution pour un peu d’aide pratique. Accordez-vous de temps en temps une pause en les confiant à quelqu'un (au papa, aux grands-parents, à une amie…) pendant une après-midi, une soirée ou un week-end.
A savoir : Si vous avez déjà au moins 2 enfants à charge, vous avez droit à 8 semaines de congé maternité avant la naissance de votre bébé.